2051. En Suède, au Danemark et en Europe centrale, des nouveaux partis politiques aux idées creuses.

Centurie III. Quatrain76.

En Germanie naîtront diverses sectes,

S’approchant fort de l’heureux paganisme :

Le cœur captif et petites recettes,

Feront retour à payer la vraie dîme.

ANNÉE TROUVÉE : 2051. En Suède, au Danemark et en Europe centrale, des nouveaux partis politiques aux idées creuses.

Explications :

« En Germanie naîtront diverses sectes » : la « Germanie » est la région historique d’Europe occupée dans l’antiquité par les peuples germaniques, plus précisément à l’époque de l’Empire romain. Cette zone couvre d’abord le sud de la Scandinavie puis s’étend en Europe centrale, de l’est jusqu’à la Vistule, à l’ouest et au sud jusqu’au Rhin et au Danube qui la séparent du monde romain.

« S’approchant fort de l’heureux paganisme » : « paganisme » : le paganisme est un terme générique employé depuis le VIe siècle par des chrétiens pour désigner la religion de ceux qui ne sont ni chrétiens, ni juifs. Il vient du mot latin « paganus ». Au VIe siècle, ce mot pouvait servir à désigner les habitants des campagnes par opposition à ceux des villes, ou bien les civils par opposition aux militaires. D’abord employé par les chrétiens comme sobriquet populaire pour désigner ceux qui ne sont pas baptisés (les villes étant plus christianisées que la campagne), le mot paganus/paysan était devenu de manière ironique synonyme de non chrétien. Le terme a ensuite été adopté dans la littérature chrétienne. Même s’il y désigne toujours ceux qui ne sont pas chrétiens, son acception y est cependant ambiguë. Il est parfois employé de façon péjorative pour désigner ceux qui sont tenus pour être des ignorants, parfois encore pour désigner des chrétiens jugés mal convertis ou tièdes dans leur foi.

 

À partir de l’année 370, des lois impériales regroupées ensuite au Ve siècle dans le Code théodosien emploient le terme paganus pour désigner ceux qui pratiquent la magie, ceux qui sont considérés comme superstitieux ou dans l’erreur. Le terme a depuis conservé une connotation péjorative. En 2051 on verra apparaître en Germanie, c’est-à-dire dans le sud des pays scandinaves et en Europe centrale, de nouvelles et diverses sectes païennes.

 

« Le cœur captif et petites recettes, feront retour à payer la vraie dîme » : « le cœur captif » est une allusion à la stupidité des populations, généralement les jeunes qui se laissent « embobiner » par les premiers venus (partis politiques, journalistes, chanteurs etc.). Les « petites recettes » désignent les moyens de pression ridicules que des partis politiques non-croyants (« sectes païennes ») utiliseront afin d’avilir les foules sous leurs jougs. Elles sont l’apanage des régimes socialistes, qui se basent sur la stupidité humaine et donnent à tout va des leçons de moral. Cela coûtera cher aux populations qui seront imposées (la dîme était un impôt du moyen-age) et elles devront payer le prix de leur stupidité.

 

Signification du quatrain :

En 2051, on verra apparaître dans le sud des pays scandinaves ainsi qu’en Europe centrale, de nouvelles sectes et divers partis politiques non-croyants. Les populations se laisseront captiver par leurs idées creuses et stupides. Cela leur coûtera cher car elles seront fortement imposées. Elles devront payer le prix de leur stupidité.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0 (http ://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr)

Source : ArticlePaganisme de Wikipédia en français (http ://fr.wikipedia.org/wiki/Paganisme).

Source : ArticleGermanie de Wikipédia en français (http ://fr.wikipedia.org/wiki/Germanie).