Napoléon 1er. L’effroyable guerre d’Espagne. La famille royale espagnole en France.

Centurie IV. Quatrain 02.

Par mort la France prendra voyage à faire,

Classe par mer, marcher monts Pyrénées,

Espagne en trouble, marcher gent militaire :

Des plus grand dames en France emmenées.

ANNÉE TROUVÉE : 1808. Napoléon 1er. L’effroyable guerre d’Espagne. La famille royale espagnole en France.

 

La guerre d’indépendance espagnole (1808-1814) est une guerre qui opposa l’Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni à la France du Premier Empire.

 

Explications :

« Par mort la France prendra voyage à faire, classe par mer, marcher monts Pyrénées, l’Espagne en trouble, marcher gent militaire » : « classe » désigne toujours une armée et « classe par mer », une flotte militaire.

 

L’histoire : la guerre commença en 1808, lorsque Madrid se souleva contre l’armée française stationnée dans la capitale espagnole. L’insurrection (« l’Espagne en trouble ») se généralisa à tout le pays après que Napoléon eut obtenu l’abdication du roi d’Espagne au profit de son frère Joseph. L’armée française se heurta à une guérilla (« par mort »), puis à l’armée britannique venue aider le Portugal, également occupé par les troupes de Napoléon. En 1813, les soldats de l’empereur durent refluer en deçà des Pyrénées. L’invasion de la France par les Espagnols, les Britanniques et les Portugais commandés par Wellington, devenait imminente.

 

En 1796, l’Espagne était, après le traité de San Ildefonso signé par le prince Manuel Godoy, une fidèle alliée de la France et c’est avec elle qu’elle subit en 1805 la terrible défaite de Trafalgar. La perte de toutes communications avec ses colonies d’outre-mer lui fit rechercher des compensations territoriales sur le royaume voisin du Portugal, ceci avec le soutien de Napoléon. En effet, la monarchie portugaise était un fidèle allié du Royaume-Uni et refusait de fermer ses ports aux navires anglais (« classe par mer »). Ce fut la guerre dite des oranges qui se conclut le 6 juin 1801 par le traité de Badajoz. En 1807, le Portugal refusant d’appliquer le Blocus continental, Napoléon décida d’envoyer ses troupes dans la péninsule (« marcher monts Pyrénées »), officiellement pour envahir le Portugal qui représentait une faille notable dans son dispositif. Ainsi débute, le 18 octobre 1807, la première tentative d’invasion du Portugal. Napoléon aurait aussi entrepris la conquête du Portugal pour mettre la main sur la flotte portugaise. En 1813, les soldats de l’empereur durent refluer (« marcher gent militaire ») en deçà des Pyrénées. L’invasion de la France par les Espagnols, les Britanniques et les Portugais commandés par Wellington, devenait imminente.

 

« Des plus grand dames en France emmenées ». L’histoire : à Madrid, des rumeurs affirmaient que la famille royale espagnole (« des plus grand dames ») était retenue en otage par Napoléon à Bayonne (« en France »). Le 2 mai 1808, appréhendant l’enlèvement de l’infant de la famille royale par la France, la population madrilène se souleva contre les troupes françaises au moment même où Ferdinand et Charles se disputaient le trône d’Espagne devant l’Empereur. La rébellion fut écrasée dans le sang par Murat.

 

Signification du quatrain :

En 1808, la France fera un voyage qui lui coûtera de nombreux morts. Une armée anglaise arrivera par la mer tandis que les troupes françaises marcheront et traverseront les Pyrénées. L’Espagne sera révoltée et les troupes françaises repartiront en France. La famille royale espagnole sera emmenée en France.

 

N. D. A :

Sur le plan militaire, la France perdit près de 217 000 hommes et l’Espagne environ 390 000. Des sources mentionnent aussi la mort d’environ 700 000 civils.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0 (http ://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr)

Source : ArticleCampagne de Napoléon Ier en Espagne de Wikipédia en français (http ://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_de_Napol%C3%A9on_Ier_en_Espagne).